Opération du genou-la rééducation-semaine 1

Opération du genou-la rééducation-semaine 1

Témoignage d’un patient qui est né avec de l’arthrose…

L’arthrose : Explications sur cette maladie et le témoignage d’un patient qui suit une opération avec remplacement total du genou par une prothèse (PTG). Knol créé le 25.07.2010 et republié sur WordPress le 09.05.2014.


 
  • Vivre avec l’arthrose
  • L’opération du genou-PTG
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 1
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 2
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 3
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 4
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 4 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 5
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 6
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 7
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 8
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 8 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 9
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 10
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 11
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 12
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 12 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 13
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 14
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 15
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 16
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 16 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 17
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 18
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 19
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 20
  • Vivre avec une prothèse de genou-l’évolution
  • à suivre…
 

La rééducation après l’opération et à l’hôpital                              

La rééducation du genou commence tout se suite le jour suivant l’opération. À 07:00 heures pile, le chirurgien orthopédiste, accompagné du kinésithérapeute,  se présentent pour prendre des nouvelles du patient. Ensuite le kinésithérapeute explique que les premiers exercices se feront après le petit-déjeuner…
 


 
Chose dite, chose faite. Le kinésithérapeute revient après le petit-déjeuner et explique en détail ce qui se passera dans les prochains jours. Un premier exercice est désormais appliqué de suite, la marche avec appui complet, appelé aussi « déambulateur« …
 
 
Liens connexes :
 

La mobilisation du genou après l’opération                                                            

Le genou après l’opération est immobile et c’est pour cette raison qu’il faut faire la rééducation qui commence déjà la première journée après l’opération. Il existe deux sortes d’exercices de mobilisation, la mobilisation passive et la mobilisation active. La mobilisation passive commence déjà la première journée après l’opération et à l’hôpital et la mobilisation active du genou se fera dans un centre de rééducation après la sortie de l’hôpital. 
 
La mobilisation passive continue du genou avec une attelle motorisée
.
kinetec kinetec
.

.
Après l’entrainement avec appui complet (déambulateur)  il y a l’entrainement quotidien avec une attelle motorisée, le « KineTec » qui simule les bases du mouvement du genou, dont limites angulaires, vitesse et réglage de la taille du patient sont paramétrables. En bref : Comme après l’opération on ne peut presque plus bouger le genou, cet appareil, une fois la jambe posée dessus et l’appareil paramétré par le kinésithérapeute, simule automatiquement des mouvements et ceci pendant +/- 40 minutes (temps déterminé par le kinésithérapeute en fonction de l’état physique du patient)…
.
Kinetec.
Effet positif : Vous êtes tout relaxe et il vous est possible de lire pendant ces exercices… C’est la machine « KineTec » qui fait le travail.
.
C’est à dire : cet appareil fait flexion automatique du genou et le kinésithérapeute paramètre l’appareil, dans ce cas précis le kinésithérapeute commençait les premiers exercices avec un angle de flexion du genou de 62 degrés. L’angle de flexion va être augmenté de jour en jour afin d’essayer à arriver à un angle de flexion de 120 degré (l’idéal). Cet idéal n’est malheureusement pas obtenu d’office chez tous les patients… 
 
Évolution du patient:
.

Ces exercices débutent la première journée après l’opération dont ci-dessous l’évolution du patient :

 

vdujwtjyx3uq-1m2fsf-dsc0159

  • Jour 1 : angle 62 degrés
  • Jour 2 : angle 65 degrés
  • Jour 3 : angle 73 degrés
  • Jour 4 : angle 85 degrés
  • Jour 5 : angle 100 degrés
  • Jour 6 : angle 107 degrés
  • Jour 7 : angle 95 degrés
  • Jour 8 : angle 95 degrés
  • Sortie de l’hôpital et retour à la maison…
 
Malheureusement, jours 7 et 8 on n’a pas pu garder et/ou augmenter l’angle. Le genou et la jambe sont trop gonflés, mais le résultat obtenu est bien satisfaisant et honnête.
 
À partir du quatrième jour le patient vient aussi d’avoir eu un entrainement pour marcher avec les béquilles dans les escaliers…
.
Liens connexes :
.

Préparations avant la sortie de l’hôpital                                      

Quelques conseils :
 
  • Demander au médecin de prescrire les médicaments nécessaires…
  • Demander au médecin un rendez-vous de contrôle (en principe six (6) semaines après l’intervention chirurgicale)…
  • Demander au médecin la procédure pour continuer à changer les pansements…
  • Arranger avec le médecin les rendez-vous pour la rééducation dès la sortie de l’hôpital dès la sortie de l’hôpital…

De retour à la maison                                                                     

Quelques conseils :
 
  • Achetez tout de suite les médicaments prescrits, surtout le médicament pour éviter les thromboses, dans ce cas précis le PRADAXA 110…
  • Pensez à acheter un long chausse-pied pour vous faciliter à enfiler vos chausures…
  • Achetez des tapis antidérapants pour mettre dans la douche et/ou dans la baignoire pour ne pas risquer de tomber et d’ainsi de faire sortir votre prothèse de sa cavité…
Toilettes surelevées
  • Toilettes surélevées… demandez à recevoir une ordonnance pour un réhausseur de toilettes. Vous en aurez besoin, étant dans l’incapacité de bien maintenir votre jambe opérée droite. Cela vous donnera un meilleur confort lors de vos besoins…
  • Utilisez des coussins lorsque vous êtes assis sur une chaise et/ou le canapé pour réhausser votre position assise, cela soulagera la tension et la pression sur votre jambe et votre genou…

Texte emprunté du site Internet CARETOMOVE : Si vous allez chez le dentiste dans les 6 mois qui suivent l’opération, signalez-lui à l’avance que l’on vous a posé une prothèse de la hanche ou du genou. Si vous devez subir une intervention à la mâchoire et/ou aux dents, vous risquez en effet une infection de votre nouvelle prothèse. Une cure d’antibiotiques vous sera prescrite en prévention.


La rééducation dès sortie de l’hôpital                                                           

Quatre jours après l’opération (13 juillet 2010), le patient vient d’être averti qu’il pourra quitter l’hôpital vers la fin de la semaine.

En plus, le même jour, un  Médecin Spécialiste en Rééducation et Réadaptation Fonctionnelles du Rehazenter Luxembourg vient de rendre visite au patient pour discuter sur le déroulement de la rééducation. Le patient vient d’être mis au courant que sa rééducation commencera dès la semaine prochaine,bonnes nouvelles
.
Rehazenter Luxembourg
.
 
En plus le Centre de Rééducation et Réadaptation Fonctionnelles « Rehazenter » bénéficie d’une réputation excellente au Luxembourg et de la Grande Région. Des professionnels sportifs tels que Frank SCHLECK (cycliste réputé) et Michael BALLACK (capitaine de l’équipe nationale de football allemande) comptent parmis ses patients. Le patient sera alors dans de bonnes mains…
.
Première semaine : Le patient a reçu son programme et doit se présenter du lundi au jeudi inclus entre 10 heures et 12 heures, dont la première heure sera consacrée au programme « Trauma 1« , de la kinésithérapie, et la deuxième heure à « Trauma 1-Ergothérapie« …

Jour 1 (19 juillet) 
.
Accueil et visites des lieux. Accueil par la kinésithérapeute, interrogatoire et mesure de l’angle de flexion du genou. L’angle de flexion actif du genou a été 100 degrés, bon résultat selon la kinésithérapeute. 
 
Accueil par une ergothérapeute et interrogatoire obligatoire pour savoir les causes de la nécrose et observation des hématomes de la jambe et du genou. L’ergothérapeute a remarqué que le pansement devrait être changé et a conduit le patient à la polyclinique.
.
Visite de la polyclinique (un étage plus haut que les lieux de rééducation) : L’infirmière de service a changé le pansement et félicité sur la guérison de la plaie. Les points de souture et les agrafes seront enlevés dans la polyclinique la semaine prochaine, le 23 juillet (15 jours après l’opération).
.
Le patient vient aussi d’avoir une prescription pour de bas spéciaux contre la thrombose, appelé aussi bas de contention…
.
Liens connexes :
.

Jour 2 (20 juillet) 
.
10h-11h : Pressothérapie – Drainage Lymphatique – Traitement des oedèmes avec une machine et exercices de flexion du genou avec la thérapeute (40 minutes). Ensuite pause de 10 minutes avec des glaçons posés sur le genou.
.
Drainage
.
Drainage
.
 
 
11h-12h : 

Interrogatoire et ergothérapie avec différents outils d’ergothérapie afin de renforcer les muscles et d’avoir une meilleure flexion du genou…

Remarque : le patient, de retour à la maison en regardant le « Tour de France » à la télévision, s’est endormi devant la télévision pendant une heure. Tellement que les exercices étaient fatiguant…
 .
Liens connexes :
.
 

Jour 3 (21 juillet) 
 
9h30-9h45 : Polyclinique, changement du pansement et rendez-vous fixé pour vendredi 23 juillet afin de retirer les agraffes.
 
10h00 – 11h00 : Flexion du genou ensemble avec la thérapeute (40 minutes) dans l’atelier « Trauma 1- kinésithérapie ». 10 minutes de flexion du genou avec l’appareil « Kinetec » pour la mobilisation passive continue du genou. Un angle de flexion de 117 degrés a été atteint, le patient et la thérapeute ont été très très contents, un bon progrès après seulement trois (3) jours dans le centre de rééducation…
 
11h00 – 12h00 : 

 Atelier ergothérapie, différents exercices avec différents outils d’ergothérapie, tels que :

.

Liens connexes :

 

 


Jour 4 (22 juillet) 
.
10h00 – 11h00 : Kinésithérapie ensemble avec la thérapeute, flexion du genou, massage de la rotule du genou… Mobilisation passive avec l’appareil « Kinetec »,un angle de flexion de 120 degrés a été atteint, le maximum que la machine peut faire. La thérapeute et le patient étaient très, très contents 😉 10 minutes de pause avec de la glace posée sur le genou.
.
11h00 – 12h00 : Atelier ergothérapeutique.

Exercices avec différents outils, tels que la balance Orthobal afin d’entrainer l’équilibre sur les deux jambes et aussi sur une seule jambe, travail avec le « Prostretch » et le rouleau en bois. Et finalement un nouveau exercice : l’entrainement pour marcher sur des escaliers à hauteur réduite (15 minutes) pour s’habituer tout doucement à marcher normalement sur des escaliers…

Actuellement le patient marche sur les escaliers comme suit :
Monter l’escalier : d’abord le pied sain sera placé sur la première marche, le pied « malade » de la jambe opérée suit sur la même marche et de suite.
 
Descendre l’escalier : d’abord le pied « malade » de la jambe opérée sera placé sur la première marche et le pied « sain » suit sur la même marche.
 
De cette façon il y a un minimum de charge sur la jambe opérée. Remarque : quand vous vous trompez et que vous mettez le mauvais pied sur la marche, vous le ressentez tout de suite, cela fait très mal…
 

Jour 5 (23 juillet) 
.
09h15 : Rendez-vous à la Polyclinique pour enlèvement des points de souture et des agrafes. Aujourd’hui il n’y a que la moitié des agrafes qui ont été enlevées. L’autre moitié des agrafes sera enlevée mardi 27 juillet 2010.
.
Le patient, souffrant de douleurs insupportables, surtout pendant la nuit où il se réveille quatre (4) fois par nuit dû aux douleurs, demande au médecin de recevoir une ordonnance pour des médicaments plus puissants. Le patient prenait le DAFALGAN FORTE (1gr) qui ne suffisait pas. Le médecin a prescrit maintenant du ZALDIAR et des gouttes DOLZAM. Les gouttes DOLZAM sont à administrer en cas de douleurs insupportables.
.

.

Vivre avec une prothèse                                                  

.
Prothèse Totale du Genou (PTG)-Radiographie
.
Ci-haut la radiographie du patient qui montre la prothèse totale du genou (PTG), ainsi que les points de souture au sixième (6ème) jour.
 
Vivre avec une prothèse au début n’est pas facile du tout, car il faut quelques mois avant que le corps a accepté ce corps étranger et il faut que les muscles seront renforcés par l’intermédiaire des exercices suivis dans le centre de rééducation, ainsi que le suivi des exercices à la maison (facultatif, mais nécessaire pour une progression plus rapide…).
 
Une opération PTG n’est jamais sans dangers et/ou des complications, des inflammations et/ou peut être aussi une algodystrophie dans certains cas peuvent se manifester.
 
.
I – DEFINITION

L’algodystrophie est un syndrome douloureux régional articulaire et périarticulaire caractérisé par des modifications trophiques tissulaires locales, attribué à une hyperactivité réflexe du système sympathique.

 
 
Scintigraphie
Vidéo : cliquer le lien pour la visionner
Bonjour-docteur : la scintigraphie
AlgodystrophieVidéo : cliquer le lien pour la visionner
Bonjour-docteur : algodystrophie vidéo
 
 
 

Exercices pour l’arthrose                                                                                                             

 
Quand on s’ouffre d’arthrose il est conseillé de faire des exercices, en accord avec son médecin traitant, dont ci-dessous quelques liens Internet qui peuvent vous être utile :
                                     à suivre…

 


Conseils                                                                                            

 
 exercise
 

Les patients atteints d’arthrose sont priés de respecter les conseils suivants : 

  • Perdre l’excès de poids si besoin
  • Le BMI (Body Mass Index), appelé IMC en français (Indice de Masse Corporelle) peut aider à évaluer votre poids, voici un lien pour le calculer et l’évaluer Calculer son IMC (BMI)
  • Bien entretenir la musculature de la cuisse 
  • Glace à travers un sac en plastique et un épaisse serviette de bain, directement sur le genou , avant et après la PTG.
  • Port de bas en prévention des thromboses veineuses post-opératoires.
  • Traitement anti-coagulant après l’opération
Remarque :
Le BMI (IMC) est souvent mal interprété. Il n’est pas valable pour un cardiologue, lui il vous mesurera le tour de taille en supplément.
C’est seulement un indice, on peut avoir un BMI (IMC) tout à fait dans les normes, mais si le tour de taille dépasse une certaine valeur, le patient peut être à risque d’être atteint d’une maladie cardiovasculaire ou de diabète.Veuillez consulter le site Internet suivant qui donne plus de détails Passeportsanté et qui vous offre aussi le calcul gratuit et automatique de ces valeurs avec évaluations
.
En visitant le site Internet mentionné ci-dessus, vous verrez l’information montrée ci-dessus (comme capture d’écran [screenshot]) dont il faut saisir le tour de taille et ensuite cliquer sur le bouton « Calculer ». Vous saurez ensuite, par l’intermédiaire d’une réponse automatique le résultat, tel que montré dans un exemple fictif (exemple) ci-dessous.
 
 
Concernant le site Internet « Passeportsanté » :
 
Texte emprunté du site :
 
Notre ligne éditoriale se veut la plus objective possible. Nous présentons de l’information factuelle sur les différentes approches, sans dicter de conduite particulière : le lecteur est le seul maître de ses décisions. Avec la collaboration d’experts renommés, nous assurons un rigoureux contrôle de la qualité afin d’offrir un contenu digne de confiance ( Voir notre méthodologie ).
 

 
 
 
Mes conseils personnels :
 
  • Dès l’âge de 30 ans faites un « check up » (contrôle total du corps), comprenant une analyse de sang, contrôle du poids, des radios des poumons, un ECG, une échographie de la vessie, une échographie des reins, une échographie du foie…
    • Pour le Luxembourg le prix d’une telle intervention est de +/- 150 € (au mois d’août 2010) dont la caisse nationale de santé (la sécu) rembourse +/- 140 €.
  • Dès que vous remarquez un craquement des os, visitez un médecin spécialiste (chirurgien orthopédiste et/ou rhumatologue)…
  • Prenez ces signes de craquement des os au sérieux, cela n’arrive pas seulement aux personnes âgées mais peut aussi bien arriver dans le jeune âge…
  • Pour les patients qui ont une nécrose (à voire comme un arrêt cardiaque de l’os en question…), il est conseillé de demander à votre médecin de faire un diagnostique des vaisseaux, appelé « échographie vasculaire« , surtout pour les patients qui fument…
 

Références et mots clés                                                 


Comments

Rééducation terminée et aussi l’arrêt de travail…

Bonjour,

Le patient vient de terminer sa rééducation, ouf enfin, et après 8 mois d’arrêt de travail il est enfin à nouveau « libre ». Plus besoin de respecter les lois de la sécurité de la caisse de maladie qui l’autorisaient de sortir seulement le matin entre 10-12h et l’après-midi de 14-18h… Il est plus que content maintenant…

Depuis 8 mois il n’a plus eu de vie sociale, car les heures de sortie autorisées sont les heures où les amis et copains travaillent, donc où il n’a pas eu de contact avec eux…

Maintenant le patient va récupérer ses congés jusqu’au 1er février 2011 et il essaiera de vivre normalement, dans la mesure du possible. Il ne saura plus faire les mêmes choses qu’avant son opération, mais au moins il n’a plus les douleurs et il reverra ses amis et copains et il peut sortir à nouveau aussi avec son épouse dans les heures qui leurs conviennent, un grand soulagement…

Gust MEES – Dec 13, 2010

Autorisation de photographier dans le REHAZENTER (LU)

Aujourd’hui, le patient vient d’avoir l’autorisation de prendre des photographies à l’intérieur du REHAZENTER du Luxembourg. Cette autorisation est signée par la direction et le patient peut prendre maintenant des photographies de soi-même où il est en train de faire les exercices afin de témoigner sur son évolution. Les photos avec d’autres personnes ne sont autorisées, ceci pour respecter le droit à la vie privée…

Gust MEES – Jul 29, 2010

.

 

L’opération du genou-PTG

Témoignage d’un patient qui est né avec de l’arthrose et qui a subi quelques accidents graves…

.

L’arthrose : Explications sur cette maladie et le témoignage d’un patient qui suit une opération avec remplacement total du genou par une prothèse (PTG). Le patient souffre aussi d’une arthrose cervicale et d’une arthrose lombaire…

Anciennement un knol qui a été créé le 26.07.2010 et qui a été transféré vers WordPress au 20.05.2012.


 

Prochainement tous les articles seront présents ici avec leurs liens envers ces articles. Comme ces articles étaient présents sur Google Knol et que Knol a arrêté ses services au 1er Mai 2012, tous ces articles doivent être transférés sur WordPress. Ceci prendra un peu de temps…

  • Vivre avec l’arthrose
  • L’opération du genou-PTG
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 1
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 2
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 3
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 4
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 4 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 5
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 6
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 7
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 8
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 8 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 9
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 10
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 11
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 12
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 12 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 13
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 14
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 15
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 16
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 16 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 17
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 18
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 19
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 20
  • Vivre avec une prothèse de genou-l’évolution
.

L’opération, si nécessaire                                                                                


Quelques semaines avant l’opération le patient à rendez-vous à l’hôpital au service de « pré-hospitalisation« . Ce rendez-vous prévoit une prise de sang, un ECG (Électro-Cardio-Gramme), un entretien avec une infirmière où le patient sera conseillé concernant l’opération, le temps après l’opération, l’emploi des béquilles, la préparation avant l’opération, la préparation du séjour à l’hôpital, la période de transition et il lui sera remis de la documentation professionnelle concernant l’opération, etc.

Lors de cette visite le patient recevra aussi une crème épilatoire laquelle il doit appliquer le jour avant d’entrer à l’hôpital, c’est à dire : la partie de la jambe sur laquelle s’effectue l’opération doit être épilée. Dans ce cas précis il s’agit du produit « elcamed« , une crème spéciale médicale d’épilation pour la pré-opération…
.
Ensuite, le patient aura encore un rendez-vous avec l’anesthésiste qui selon les tests fournis de l’ECG (Électro-Cardio-Gramme), de la prise de sang et d’un questionnaire rempli par le patient pourra alors déterminer la dose adéquate du produit d’anesthésie…
.
Cette intervention est recommandée pour les patients où les médicaments ne peuvent plus donner satisfaction (plus d’effet sur la douleur) pour apaiser la douleur et la décision pour l’opération se fait en commun accord, après que le chirurgien orthopédique a bien expliqué au patient les risques et les complications éventuels avec le chirurgien orthopédique traitant et sur décision du patient…


Il s’agit de vidéos instructives, mais néanmoins, attention aux âmes sensibles !


.
.
.
.
.

Liens connexes :



Le jour J-2                                                                                                              

.

La tension augmente déjà, on commence à devenir nerveux… C’est la journée idéale pour contrôler si tous les ustensiles que l’on a besoin pour un séjour à l’hôpital sont présents, sinon faire les achats nécessaires…

.
.
Mémoire, préparez les ustensiles suivants :
.

  • Robe de chambre légère quand c’est l’été, robe de chambre adéquate quand c’est l’hiver…
  • Pyjamas et pour l’été des pyjamas à manches et culotte courtes.
  • Jogging, car il faut faire de la rééducation après l’opération déjà à l’hôpital…
  • Votre laptop (ordinateur portable)…
  • De la lecture pour passer le temps…
  • Un short, ou short Bermuda car avec le bandage du genou et de la jambe votre jambe ne saura certainement pas rentrer dans un pantalon normal 😉
  • Si vous avez une préférence pour de l’eau plate (avec goût de fruits) n’oubliez pas de l’emmener à l’hôpital. Les hôpitaux sont en principe bien équipés avec des boissons, mais des boissons exotiques ne sont pas de stock…
  • Les sous-vêtements, les bas, les mouchoirs, les ustensiles pour l’hygiène…
  • N’oubliez surtout pas d’emmener votre paire de béquilles, vous en aurez besoin à l’hôpital ! Autrement il vous en faudra procurer des béquilles à l’hôpital…
  • C’est aussi maintenant qu’il faut « s’amuser » (comme homme) à faire la dépilation de la jambe où le genou sera opéré—> Conseil : laissez-vous aider par votre conjoint, elle a l’habitude 😉
N’oubliez pas non plus de vous occuper à payer vos dernières factures, de vérifier si votre fiche de lotto (loterie) a besoin d’être renouvelée, etc.
N’oubliez pas non plus de faire prolonger votre fiche d’arrêt de travail par le chirurgien orthopédique, car celle-ci s’arrête en principe après le jour de l’opération et puis de l’envoyer à votre employeur et à la caisse de maladie  (sécurité sociale) !


Le jour J-1, l’arrivée à l’hôpital                                                                               

.

Arrivée à l’hôpital, à faire en premier :

.
.
.
.
  • Se présenter et savoir son numéro de chambre
  • Réserver tout de suite la TV et le téléphone (si besoin)
  • Réserver tout de suite le WiFi Internet sans fil, si présent et si nécessaire…
  • Faites un tour dans l’hôpital pour savoir où se trouve la cantine, car rare sont les hôpitaux qui servent des repas de bonne qualité, dans les cantines vous trouverez d’autres possibilités (en principe) et en principe il y a des automates près des cantines où vous aurez l’occasion de vous procurer des friandises, etc.
    • En plus c’est l’endroit idéal de passer avec vos visites…
  • Regardez où se trouve un distributeur bancaire de billets, en principe près de l’entrée et/ou près de la cantine. Vous en aurez parfois besoin probablement, car il ne vaut mieux pas prendre trop d’argent avec soi, risque de « pick-pocket »…
  • Regardez s’il existe un « kiosque«  où vous pourrez vous procurer des journaux, les quotidiens, des magazines, des livres… En principe ils sont près de la cantine et/ou intégré dans la cantine…
  • Regardez où se trouve la bibliothèque de l’hôpital, beaucoup d’hôpitaux de qualité en proposent une bibliothèque à leurs patients…
  • Pour les gens religieux : regardez où se trouve la chapelle, certains hôpitaux en disposent…
  • Explorez l’hôpital pour savoir où il y a des obstacles et/ou marches qui risqueraient à vous faire tomber avec les béquilles… Après l’opération il vous faudra beaucoup marcher avec les béquilles et mieux vaut connaître les places soi-disant « dangereuses« …
Le patient est entré dans l’hôpital l’après-midi à 16h30. La nervosité est présente, le patient sais qu’il va être opéré le lendemain, mais à quelle heure ? Lors d’une visite d’infirmiers on lui mesure la température, le poux et la tension artérielle, tout est en ordre. Vers 18 heures on lui annonce que l’opération se déroulera le lendemain vers 12h40 et qu’il n’a plus le droit de manger ni de boire à partir de minuit. 

Plus boire après minuit jusqu’à 12h40, oh la la, ça va devenir dur car il va y avoir des températures allant jusqu’à 36 degrés Celsius…
.

L’opération  

.                                                                                                           



Une journée après l’opération / Copyright © by Gust MEES

Le matin c’est la préparation, prendre sa douche et habiller les habilles spéciaux qui ont été distribués la veille, dont des bas spéciaux, des bas antithrombose… Et puis on attend son tour à ce que les infirmières viennent chercher le patient pour l’accompagner dans la salle d’opération. C’est 12h40, le patient est accompagné à la salle d’opération et il reçoit son anésthésie, une anesthésie spinaleLe patient est conscient, il entendra tout autour de lui, mais il ne verra pas l’opération car devant lui est installé un petit voile pour qu’il ne voit pas l’opération. 


L’opération s’est terminée vers 14h20 et le patient est conduit dans la salle de réveil où il sera surveillé pendant six (6) heures avant d’être reconduit à sa chambre.

Et pour voir la différence, ci-dessous le genou après 19 semaines suivant l’opération et la rééducation au 23.11.2010 :
.


Liens connexes :



.

Prothèse totale du genou (PTG)                                                                     


Source image : Orthopale
.

.

Après l’opération                                                                                               


.
Comme le patient aura des douleurs après l’opération, il lui sera fourni une pompe à morphine pour diminuer ces douleurs, une pompe « PCA » (Patient Controlled Analgesia)…

Objectifs des pompes à morphine :


  • Permettre l’administration d’un traitement intraveineux ou sous cutanée (chimiothérapie, antalgiques) en continu, en toute sécurité à domicile.
  • Rendre possible le maintien d’une certaine autonomie de mouvement (appareil peu encombrant pouvant être caché dans une ‘banane’ ou sous un vêtement.
  •  Pour la PCA de Morphine: possibilité de s’injecter des bolus sans surdosage, par la famille ou le patient, notamment avant des soins ou des mobilisations que l’on sait douloureux.


Système de réinfusion du sang de drainage postopératoire


Les patients ayant subi une opération de la hanche, du dos ou du genou peuvent bénéficier d’une réinfusion du sang de drainage postopératoire, c’est à dire : le sang récupéré par le drainage est recueilli et filtré, puis  est réinfusé au patient.
.
.
.

Liens connexes :


Le séjour à l’hôpital                                                                                           


La durée de séjour à l’hôpital peut varier entre une et deux semaines, selon les patients. Il existe aussi bien des patients qui n’ont pas beaucoup de douleurs après l’opération, ainsi que des patients qui ont beaucoup de douleurs tel que le patient mentionné. Dans le cas d’un patient avec beaucoup de douleurs il lui sera administré des piqures de morphine, voire à une dose complète par piqure et ceci trois fois par jour. Cette dose sera diminuée à fur et à mesure jusqu’au jour où le patient n’en aura plus besoin et où il lui sera administré des pilules anti-douleur du type « Dafalgan-Codéine » ou similaire… Cette décision se fera selon le degré de la douleur (Échelle EVA) et sur décision du médecin traitant…
.
Il est conseillé que les patients appellent les infirmières dès qu’ils remarquent quelque chose qui leur semble anormal, sentiment d’une température élevée et dès qu’ils éprouvent de la douleur inhabituelle, ainsi que des gonflements bizarres…
.
.
Il n’est pas rare qu’après une opération du genou qu’il y a des gonflements de la jambe et du pied, comme montré ci-contre. Avertissez les infirmières, mieux vaut demander une fois de trop qu’une fois pas assez… Dans ce cas précis, c’est normal selon les infirmières et le chirurgien orthopédiste…
.
.
—> Mise à jour au 21.08.2010 : malheureusement il s’est avéré que ce n’est pas normal !!! Le patient ayant eu pendant six (6) semaines des douleurs insupportables, ce qui était normal selon les médecins, a insisté plusieurs fois pour qu’il puisse faire une scintigraphie afin d’être sur qu’il n’y ait pas d’inflammation et/ou d’algodystrophie.<—
.
Et c’était un bon choix du patient de faire la scintigraphie, il s’est avéré que le patient souffre d’une algodystrophie !!!

Une opération PTG n’est jamais sans dangers et/ou des complications, des inflammations et/ou peut être aussi une algodystrophie dans certains cas peuvent se manifester.

.
I – DEFINITION
.

Source de l’image

L’algodystrophie est un syndrome douloureux régional articulaire et périarticulaire caractérisé par des modifications trophiques tissulaires locales, attribué à une hyperactivité réflexe du système sympathique.

Liens connexes :
Plus de renseignements ici :
.
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 4
===> dès que publication le lien sera intégré
 .
Aujourd’hui (13 juillet 2010), quatre jours après l’opération, le patient vient d’être averti qu’il pourra quitter l’hôpital vers la fin de la semaine. En plus, aujourd’hui, un  Médecin Spécialiste en Rééducation et Réadaptation Fonctionnelles du Rehazenter Luxembourg vient de rendre visite au patient pour discuter sur le déroulement de la rééducation. Le patient vient d’être mis au courant que sa rééducation commencera dès la semaine prochaine, bonnes nouvelles

En plus le Centre de Rééducation et Réadaptation Fonctionnelles « Rehazenter » bénéficie d’une réputation excellente au Luxembourg et de la Grande Région. Des professionnels sportifs tels que Frank SCHLECK (cycliste réputé) et Michael BALLACK (capitaine de l’équipe nationale de football allemande) comptent parmis ses patients. Le patient sera alors dans de bonnes mains…

.
Quelques conseils :

  • Recevant des pilules anti-coagulation (qui diluent le sang) pour éviter une thrombose, il est conseillé de ne pas se blesser, afin qu’il ne coule pas de sang…
  • Parlez avec l’infirmerie afin qu’ils aient toujours assez de pack de glaçons pour poser sur votre genou, vous en aurez besoin pour faire passer les gonflements du genou et de la jambe…
  • Ne demandez pas de recevoir une piqure de morphine quand la douleur pourra être apaisée par un comprimé…



Liens connexes :



Gonométrie                                                                                    

.
19 août 2010
.
Rendez-vous à la clinique pour faire un contrôle, une gonométrie.
.
Rendez-vous chez le chirurgien orthopédiste afin d’avoir les résultats de la gonométrie.
.
Conclusion du chirurgien orthopédiste :
.
Un angle de flexion de 122 degrés, ainsi qu’un angle d’extension de -5 degrés ont été mesurés. Valeurs très bonnes, sauf qu’il faut encore travailler pour essayer d’avoir un meilleur résultat pour l’angle de flexion.
.
Le chirurgien orthopédiste est très satisfait du résultat obtenu… Un prochain rendez-vous pour un contrôle a été fixé pour mi-décembre.
.

.

Mise à jour au 23.11.2010 : le rendez-vous qui a été fixé, ainsi que le rendez-vous mi-décembre n’ont pas eu lieu et n’aura pas lieu parce que les médecins au Luxembourg sont en grêve 😦  😦

Lire les liens suivants, svp, pour comprendre (quoi que…) :



.

La rééducation après l’opération et à l’hôpital                              

La rééducation du genou commence tout se suite le jour suivant l’opération. À 07:00 heures pile, le chirurgien orthopédiste, accompagné du kinésithérapeute,  se présentent pour prendre des nouvelles du patient. Ensuite le kinésithérapeute explique que les premiers exercices se feront après le petit-déjeuner…
.

Ce blog étant devenu trop « volumineux », il a été sectionné en différents blogs, dont voici le lien envers le blog « Opération du genou – la rééducation ». ===> prochainement dès que la migration de Knol sera faite


.

Exercices pour l’arthrose  

                                                                                                          

Quand on s’ouffre d’arthrose il est conseillé de faire des exercices, en accord avec son médecin traitant, dont ci-dessous quelques liens Internet qui peuvent vous être utile :
.
.

Conseils



Les patients atteints d’arthrose sont priés de respecter les conseils suivants :

  • Perdre l’excès de poids si besoin
  • Le BMI (Body Mass Index), appelé IMC en français (Indice de Masse Corporelle) peut aider à évaluer votre poids, voici un lien pour le calculer et l’évaluer Calculer son IMC (BMI)
  • Bien entretenir la musculature de la cuisse 
  • Glace à travers un sac en plastique et un épaisse serviette de bain, directement sur le genou , avant et après la PTG.
  • Port de bas en prévention des thromboses veineuses post-opératoires.
  • Traitement anti-coagulant après l’opération
.
Remarque :
.
Le BMI (IMC) est souvent mal interprété. Il n’est pas valable pour un cardiologue, lui il vous mesurera le tour de taille en supplément.
C’est seulement un indice, on peut avoir un BMI (IMC) tout à fait dans les normes, mais si le tour de taille dépasse une certaine valeur, le patient peut être à risque d’être atteint d’une maladie cardiovasculaire ou de diabète.Veuillez consulter le site Internet suivant qui donne plus de détails Passeportsanté et qui vous offre aussi le calcul gratuit et automatique de ces valeurs avec évaluations
.
.
En visitant le site Internet mentionné ci-dessus, vous verrez l’information montrée ci-dessus (comme capture d’écran [screenshot]) dont il faut saisir le tour de taille et ensuite cliquer sur le bouton « Calculer ». Vous saurez ensuite, par l’intermédiaire d’une réponse automatique le résultat, tel que montré dans un exemple fictif (exemple) ci-dessous.
.
.
Concernant le site Internet « Passeportsanté » :
.

Texte emprunté du site :
.

Notre ligne éditoriale se veut la plus objective possible. Nous présentons de l’information factuelle sur les différentes approches, sans dicter de conduite particulière : le lecteur est le seul maître de ses décisions. Avec la collaboration d’experts renommés, nous assurons un rigoureux contrôle de la qualité afin d’offrir un contenu digne de confiance (Voir notre méthodologie).
.

Activités :La danse
.

Le patient a pu danser pendant 4 heures pour la St.Sylvestre et il n’a pas eu de problèmes le lendemain, un peu mal, mais c’est normal…

.

Récapitulatif

. 

  • Dans le cas d’une nécrose osseuse du genou, ainsi que lorsque le patient n’arrive plus à supporter la douleur une opération du genou est inévitable et à conseiller. L’opération nécessite une intervention de 1 et 1 1/2 heures et elle se fait sous anesthésie complète ou anesthésie spinale. 
  • Le choix de l’anesthésie peut se faire soit par le patient ou bien par l’anesthésiste. Dans le cas du patient mentionné ici l’anesthésiste avait demandé le patient quelle type d’anesthésie le patient aimerait avoir, le choix du patient était que l’anesthésiste choisit celle qui conviendrait le mieux pour le patient et l’anesthésiste avait choisi l’anesthésie spinale..
  • La rééducation du patient commence dès la première journée de l’opération.
  • Il faut compter minimum entre deux (2) et trois (3) semaines avant que les hématomes et la douleur  aient disparues…
  • Une rééducation dans un centre de rééducation est obligatoire, ainsi qu’il est conseillé de faire des exercices à la maison afin de progresser assez rapidement…
  • Un patient ayant eu une opération du genou est conseillé de visiter un rhumatologue pour contrôler les autres articulations du corps afin de détecter des usures du cartilage et de faire de la prévention… 
.
.
Les chiffres :

  • Opération le 09 juillet 2010
  • La première journée après l’opération commence la rééducation passive à l’hôpital 
  • 10 jours après l’opération commence la rééducation dans un centre de rééducation


Abréviations                                                                                                        

  • PTG : Prothèse Totale du Genou

Références et mots clés

..

Références et mots clés                                                 

.

Vivre avec l’arthrose

Témoignage d’un patient qui est né avec de l’arthrose et qui a subi quelques accidents graves…

.

L’arthrose : Explications sur cette maladie et le témoignage d’un patient qui suit une opération avec remplacement total du genou par une prothèse (PTG). Le patient souffre aussi d’une arthrose cervicale et d’une arthrose lombaire…

Anciennement un knol qui a été créé le 04.07.2010 et qui a été transféré vers WordPress au 18.05.2012.


 —> Vivre avec une prothèse de genou-l’évolution ===> lien à insérer dès transfert du blog
.

Prochainement tous les articles seront présents ici avec leurs liens envers ces articles. Comme ces articles étaient présents sur Google Knol et que Knol a arrêté ses services au 1er Mai 2012, tous ces articles doivent être transférés sur WordPress. Ceci prendra un peu de temps…

  • Vivre avec l’arthrose
  • L’opération du genou-PTG
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 1
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 2
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 3
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 4
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 4 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 5
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 6
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 7
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 8
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 8 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 9
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 10
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 11
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 12
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 12 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 13
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 14
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 15
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 16
  • Opération du genou-la rééducation-évolution après 16 semaines
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 17
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 18
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 19
  • Opération du genou-la rééducation-semaine 20
  • Vivre avec une prothèse de genou-l’évolution

.


Vivre avec l’arthrose   .                                                                                     

Pour le dire à l’avance, vivre avec de l’arthrose est extrêmement douloureux dans un cas avancé. Les premiers symptômes de l’arthrose sont un sentiment de craquement ou bruit de frottement des os sur les os, suivi d’une raideur. Dans les cas avancés il y a aussi des gonflements et dans les cas extrêmes il y aura une nécrose de l’os…

.

Ci-dessous mes informations recuillies, mes expériences et les conseils…
.

Les différentes arthroses                                                                                 

Les gens qui souffrent d’arthrose ont du mal à se lever normalement du lit le matin, il faut qu’ils se roulent hors du lit avant de pouvoir faire les premiers pas, il leur est impossible de se lever comme une personne saine. Les mouvements sont difficiles, il y a des raideurs des articulations au réveil… Les tâches quotidiennes ne sont plus faciles et il n’y a plus de confort articulaire…
.
Arthrose avancée
.
Les personnes ont déjà du mal à pouvoir s’habiller tout seul, de même que pour ficeler les chaussures et de boutonner des chemises. Les tâches quotidiennes deviennent presque impossibles… Et c’est la période automne-hiver qui est la plus dure pour les patients atteints d’arthrose. L’humidité et le froid sont les ennemis principaux, c’est dans cette période que les patients s’ouffrent le plus…
.
.
.
Arthrose extrême
.
Dans le cas d’une arthrose extrême, prenant l’exemple d’un genou avec une arthrose avancée et atteint d’une nécrose, il est impossible pour le patient de marcher normalement sans l’aide de béquilles. 
.
Dans ce cas précis le patient reçoit des médicaments assez forts, voir même qu’il y a un séjour à l’hôpital où il sera observé de près en faisant des analyses avec des Rayons X, des IRM, scintigraphie et en même temps le patient recevra des piqures avec de la morphine pour pouvoir supporter encore la douleur qui à ce niveau là a atteint 8-9/10 sur une échelle de 10 (10 = maximum = douleur insupportable)…
.
.
D’autres types d’échelles : images de Google.
.
Mieux comprendre la douleur pour mieux la combattre : P.A.I.N.
.
Conseils : Comme les médicaments prescrits sont assez forts il est conseillé de demander au médecin de recevoir automatiquement des médicaments pour la protection de l’estomac, si chose n’est pas faite déjà par le médecin. Les patients risquent de recevoir des problèmes d’estomac, ulcère, etc.
.

Comment est-ce que l’on diagnose l’arthrose avancée ?            


L’arthrose avancée est diagnostiquée grâce aux IRM et à la scintigraphie.
.

.
.
Ci-dessous des examples d’une scintigraphie du patient, on remarquera, même sans être spécialiste, l’inflammation du genou qui est montrée par des parties plus foncées de l’image, ainsi que le rapport des spécialistes en médecine nucléaire au 25.03.2010.
.
.
.
.


L’arthrose cervicale                                                                                       


Pourquoi l’arthrose cervicale provoque des douleurs ?
.
Comment l’arthrose des vertèbres peut entrainer des douleurs dans les épaules…
 .
Veuillez suivre ce lien qui vous montre une vidéo vous expliquant en détail, commenté par des spécialistes :
 .
.

 Arthrose du genou (gonarthrose)                                                                         

.

Ci-dessus une vidéo expliquant les articulations d’un genou sain.

L’usure du cartilage                                                                

.Ci-haut des images montrant l’usure du cartilage…

Chaque articulation, dont aussi le genou, comporte une surface cartilagineuse . Or cette surface cartilagineuse peut s’user progressivement avec l’âge, ce qui conduit à l’arthrose.

 ..

Vue opératoire : usure du cartilage exposant l’os

 .

.

.

Nos genoux comptent parmi les parties les plus indispensables, mais aussi les plus vulnérables de notre corps. Avec quelques milliers de pas chaque jour, il n’est dès lors pas étonnant qu’au bout d’un certain nombre d’années, nos genoux soient soumis à un phénomène d’usure.









Liens connexes :
.


 .

IRM des images d’un genou avec nécrose osseuse                                            

Images IRM (imagerie par résonance magnétique) d’arthrose du genou avec nécrose osseuse.

 .

.
Copyright (C) par Gust MEES

Copyright (C) par Gust MEES

Copyright (C) par Gust MEES

Copyright (C) par Gust MEES

Copyright (C) par Gust MEES

Copyright (C) par Gust MEES

Copyright (C) par Gust MEES

Copyright (C) par Gust MEES

Copyright (C) par Gust MEES

29.03.2010

.


Le diagnostic                                                                                                          

Commentaire des images d’IRM ci-dessus  (texte original des spécialistes) : Aspect d’ostéonécrose débutante au niveau du condyle fémoral latéral,sans signe évident de fracture-enfoncement cortical. Mise en évidence également d’un important oédème osseux sous-chondral au niveau du condyle fémoral médial, associé à un épaissement cartilagineux en zone de portance correspondant en première hypothèse diagnostique à une chondropathie Type I. À ce niveau, il n’existe pas encore de signe évident d’ostéonécrose, néanmoins un suivi évolutif par IRM est conseillé.


Concernant ce cas précis, mentionné ci-dessus, le patient vient de suivre encore un traitement avec des infiltrations en ambulatoire (en clinique) avec du PAMIDRIN 30 en 3 séances qui durent +/- 2 heures par séance.

.

Conseils concernant l’infiltration avec du PAMIDRIN : 

le PAMIDRIN a des effets non-désirables chez certains patients. Dans ce cas précis le patient a eu beaucoup de fièvre, des courbatures et des douleurs musculaires, douleurs du dos et surtout des douleurs fortes dans toutes les articulations. Lors de la deuxième infiltration il est conseillé d’avertir tout de suite l’infirmière de ses effets secondaires. .

Il vous sera alors injecté parallèlement un produit additionnel, ainsi qu’une deuxième infiltration après le PAMIDRIN, du paracétamol en liquide pour apaiser la douleur. Dans ce cas précis, cela aidait et il n’y avait plus d’effets secondaires.
 .
Le patient vient aussi d’avoir une viscosuppléance, la « viscosuppléance » consiste à injecter un gel dans le genou, à voire comme de l’huile, pour mieux lubrifier le cartilage… .

Ce traitement a renforcé la structure osseuse, mais malheureusement il était déjà trop tard pour le patient. Le patient doit se faire opérer du genou et il aura implanté un genou artificiel, une prothèse. Une opération qui nécessitera une intervention chirurgicale entre 1 et 2 heures. 


Arthrose du genou (gonarthrose), témoignage d’un patient.                

Comment est-ce que cette maladie est vue par la société ?
.
La société est bien au courant que cette maladie existe, mais les personnes ne peuvent se rendre compte de ce que c’est vraiment, on ne voit rien de l’extérieur, ni que la plupart des personnes ont déjà eu cette maladie. De cette façon les personnes saines ne peuvent se mettre dans la peau d’une personne atteinte d’arthrose. La personne atteinte d’arthrose a du mal à expliquer sa maladie aux autres personnes. C’est une maladie que l’on ne peut comprendre lorsque l’on a soi-même, les douleurs sont inexplicables…
.
Les patients ayant eu l’arthrose à un âge jeune ont du mal à expliquer à leur entourage leur mouvements réduits et/ou leur incapacité d’exercer certains sports, voire même d’avoir du arrêter leur sport au top de forme de leur carrière sportive…
.


.


Médicaments et effets non désirés :

.
.
.
.
Certains médicaments anti-douleurs, pris à long terme, peuvent provoquer des drôles d’effets… Il est conseillé alors de consulter le médecin traitant pour changer de médicament(s)…
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.


Marcher avec des béquilles


Il faut s’habituer, ce n’est facile au début et cela fait perdre de la qualité de vie…

.
.
 .
.

Le côté psychologique                                                                                       


Le temps d’attente avant l’opération

Il n’est pas rare qu’un patient doit attendre des semaines, voire même des mois avant qu’il y ait une date de libre dans l’hôpital pour son opération…, dans ce cas précis le temps d’attente est de deux (2) mois.

 .

C’est probablement la partie la plus dure pour le patient, il sait ce qui l’attend et quand même il doit subir la douleur qui est présente 24/24 heures, chose pas facile du tout et en plus il doit passer le temps chaque jour sans en être capable de jouir de la vie parce qu’il est incapable de faire quoi que soit… Il ne peut pas faire les tâches quotidiennes, impossible, il se sent comme un prisonnier… Il est handicapé, un état que son cerveau doit accepter…

 .
Il a bien entendu les médicaments pour soulager la douleur, mais mieux vaut pas les prendre trop souvent, une fois par jour (le matin quand on se lève…) c’est assez, quoique le patient devrait les prendre minimum 2-3 fois par jour pour pouvoir supporter la douleur… Mais c’est à déconseiller, les médicaments ont des contre-indications assez graves, mieux vaut « mordre sur les dents » et essayer de ne pas penser aux douleurs et de les « digérer » sans médicaments… Chose pas facile du tout, mais on s’habitue et c’est plus « sain« , mais attention au comportement psychologique, le cerveau peut disjoncter avec le temps, ce n’est pas évident de supporter la douleur à long terme…
 .
Être « habitué » aux douleurs intenses peut changer le caractère d’une manière bizarre, le patient change d’humeurs, il devient très nerveux, parfois même agressif, il souffrira d’insomnie, il n’est plus la même personne comme avant sans douleurs… En plus avec la prise de médicaments à long terme  pour soulager la douleur son comportement change
 .
En plus de ça le patient est dépendant de la personne vivant ensemble avec lui ou bien avec toute autre personne dont il nécessite de l’aide !!!
 .
Ainsi qu’après un certain temps (dépendant d’une personne à l’autre) il y a une certaine apathie qui peut surgir, du fait que le patient se voit dans l’incapacité de jouir de la vie normale… Chaque mouvement est de trop et lui montre son handicap, il attend avec impatience le rendez-vous pour son opération…
.
Les derniers jours avant l’opération sont les plus durs, il y a de la nervosité qui commence à surgir…
.


Comment passer le temps et avoir un peu de qualité de vie quand même ?

Comme le patient décrit ici, avec une nécrose du genou, il lui est impossible de bouger beaucoup… Marcher plus que 300 mètres quel horreur, la peine sera accrue, il vaut mieux l’éviter. Il est donc « forcé » de rester à la maison et de s’occuper. Il n’est pas non plus recommandé qu’il conduit une voiture, donc il est immobile. Mais comment s’occuper ?Un bon moyen consiste à se procurer des livres et des magazines, de profiter du temps d’invalidité « non-voulue » et de donner un peu de « nourriture » au cerveau, cela ne fait pas mal et lire nuit gravement à l’ignorance 😉

 .
Si le patient a des connaissances en informatique et qu’il dispose d’un ordinateur et d’une connexion Internet, quoi de mieux que d’enrichir ses connaissances par l’intermédiaire de ce nouveau mass-média qu’est Internet et de parler avec ses amis en ligne.  
 .
À partir du 01.10.2010, nouvelle loi : comme (au Luxembourg) il est autorisé de sortir de la maison par la « sécu » (Sécurité Sociale), appelé Caisse Nationale de Santé (CNS), de 10:00 heures le matin jusqu’à 12h00 et de 14h00 à 18h00 heures le soir, sans avoir le droit de fréquenter un débit de boissons il ne saura être en contact avec ses amis habituels qu’il rencontre habituellement au café 😦
 .
Néanmoins il aura le droit de visiter un restaurant entre 12:00 et 14:00 heures l’après-midi pour se restaurer, ainsi que le soir entre 19:00 et 21:00 heures, comme le conjoint travaille c’est quand même pas mal… Bon, soit que l’on veut épargner de l’argent et on essaie de se cuisiner quelque chose soi-même ou on va manger au restaurant, libre choix… 
.
Mais ceci doit être rapporté à la CNS par appel téléphonique et/ou email à la CNS le jour précédent et ceci avant 16h00.
 .
Au 01.10.2010 une nouvelle loi est applicable pour la CNS au Luxembourg, dont voici le lien pour télécharger le PDF.
 .
Comme le patient est en arrêt de travail, il épargne de l’argent parce qu’il ne dépense pas d’argent pour se restaurer au travail, ni les frais de déplacement, etc. Donc en faisant la balance de comptabilité il lui est possible d’inviter son conjoint au restaurant, ce qui est à recommander… Inviter son épouse au restaurant ne fais jamais de tort et en plus dans une situation pareille cela fait même du bien, parce que le patient aura le temps de discuter avec son conjoint dans une atmosphère relaxe et plaisante, profitez-en et ne soyez pas radin 😉
 .
Immobilité et restrictions…
.
Au cas où le patient (au Luxembourg) voudrait s’éloigner du territoire national (>20 Km au dessus des frontières) il doit faire une demande écrite à la Caisse Nationale de Santé « CNS » (sécu), dont voici un lien qui peut être utile CNS (LU). La même chose est valable pour des manifestations qui se déroulent le soir, comme c’est l’été il y en a pas mal de festivals de la musique etc. Le patient doit faire une demande écrite pour voir s’il reçoit l’autorisation de fréquenter exceptionnellement ces évènements…
.

 Psychothérapie pour les patients                                                                           

 .

Comme décrit déjà dans la section « le temps d’attente avant l’opération » le patient doit « digérer » beaucoup d’effets qui ont influence sur son psycho. Soit qu’il trouve un moyen  lui-même ou bien qu’il consulte son médecin qui lui saura conseiller une psychothérapie..

.
Moi, pour ma part, c’est mon épouse qui m’a beaucoup aidé en ayant de la patience et de l’empathie, ainsi que mes amis sur Knol qui m’ont supporté avec leurs commentaires et emails. Un grand MERCI à tous.
.
Une autre façon à se « libérer » un peu est d’écrire un article sur cette maladie, de faire un témoignage, tel que je le fais ici. Je ne l’aurais jamais cru, mais cela aide énormément à franchir cette barrière psychologique, je me sens beaucoup mieux après avoir rédigé ce knol 😉
.

La vie en couple pendant cette période d’attente
.
Le conjoint doit faire ses preuves d’amour pour pouvoir supporter un patient qui souffre de douleurs aigues (insupportables) et qui change son comportement normal, chose pas facile… Le conjoint doit apporter beaucoup de patience et d’amour pour pouvoir supporter son partenaire qui n’est plus la même personne… Les médicaments et la douleur supporté à long terme changent le caractère d’une personne, pas évident pour le partenaire…
.

Le comportement général d’une personne qui doit subir des douleurs à long terme…

.

Le patient peut devenir capricieux, coléreux, il peut changer d’humeur d’une seconde à l’autre, voire même devenir agressif avec ses paroles, sans qu’il s’en rend compte et vraiment sans le vouloir. C’est une situation humiliante pour le patient car il se rendra compte tôt ou tard de ses « faux pas » qui ne lui rendront la vie pas plus facile, au contraire… Il se rendra compte que son « Ego » a changé et il souhaite avec impatience voir arriver la date de son opération, dont l’espérance est que l’opération lui enlèvera ses douleurs et qu’il devienne enfin à nouveau une personne « normale ».
.

L’opération, si nécessaire

.                                                                               

Dans ce cas précis, le patient a du se faire opérer du genou gauche parce qu’il avait une nécrose de l’os du genou. Veuillez cliquer le lien ci-dessous pour accéder au knol qui explique en détail l’opération (avec photos).
.
 
Ce blog étant devenu trop « volumineux », il a été sectionné en différents knols, dont voici le lien envers le blog « Opération du genou -PTG« .
 .

Gonométrie                                                                                     

.
19 août 2010
.
Rendez-vous à la clinique pour faire un contrôle, une gonométrie.
.
Rendez-vous chez le chirurgien orthopédiste afin d’avoir les résultats de la gonométrie.
.
Conclusion du chirurgien orthopédiste :
.
Un angle de flexion de 122 degrés, ainsi qu’un angle d’extension de -5 degrés ont été mesurés. Valeurs très bonnes, sauf qu’il faut encore travailler pour essayer d’avoir un meilleur résultat pour l’angle de flexion.
.
Le chirurgien orthopédiste est très satisfait du résultat obtenu… Un prochain rendez-vous pour un contrôle a été fixé pour mi-décembre.
.

.


La rééducation après l’opération et à l’hôpital

.                             

La rééducation du genou commence tout se suite le jour suivant l’opération. À 07:00 heures pile, le chirurgien orthopédiste, accompagné du kinésithérapeute,  se présentent pour prendre des nouvelles du patient. Ensuite le kinésithérapeute explique que les premiers exercices se feront après le petit-déjeuner…
.

Exercices pour l’arthrose                                                                                                             


Quand on s’ouffre d’arthrose il est conseillé de faire des exercices, en accord avec son médecin traitant, dont ci-dessous quelques liens Internet qui peuvent vous être utile :
.
 


Conseils                                                                                            

.


Les patients atteints d’arthrose sont priés de respecter les conseils suivants :

.

  • Perdre l’excès de poids si besoin
  • Le BMI (Body Mass Index), appelé IMC en français (Indice de Masse Corporelle) peut aider à évaluer votre poids, voici un lien pour le calculer et l’évaluer Calculer son IMC (BMI)
  • Bien entretenir la musculature de la cuisse 
  • Glace à travers un sac en plastique et un épaisse serviette de bain, directement sur le genou , avant et après la PTG.
  • Port de bas en prévention des thromboses veineuses post-opératoires.
  • Traitement anti-coagulant après l’opération
.
Remarque :
.
Le BMI (IMC) est souvent mal interprété. Il n’est pas valable pour un cardiologue, lui il vous mesurera le tour de taille en supplément.
C’est seulement un indice, on peut avoir un BMI (IMC) tout à fait dans les normes, mais si le tour de taille dépasse une certaine valeur, le patient peut être à risque d’être atteint d’une maladie cardiovasculaire ou de diabète.Veuillez consulter le site Internet suivant qui donne plus de détails Passeportsanté et qui vous offre aussi le calcul gratuit et automatique de ces valeurs avec évaluations
.
.
En visitant le site Internet mentionné ci-dessus, vous verrez l’information montrée ci-dessus (comme capture d’écran [screenshot]) dont il faut saisir le tour de taille et ensuite cliquer sur le bouton « Calculer ». Vous saurez ensuite, par l’intermédiaire d’une réponse automatique le résultat, tel que montré dans un exemple fictif (exemple) ci-dessous.
.
.

Concernant le site Internet « Passeportsanté » :
.

Texte emprunté du site :
.

Notre ligne éditoriale se veut la plus objective possible. Nous présentons de l’information factuelle sur les différentes approches, sans dicter de conduite particulière : le lecteur est le seul maître de ses décisions. Avec la collaboration d’experts renommés, nous assurons un rigoureux contrôle de la qualité afin d’offrir un contenu digne de confiance (Voir notre méthodologie).
.

Activités :La danse
.

Le patient a pu danser pendant 4 heures pour la St.Sylvestre et il n’a pas eu de problèmes le lendemain, un peu mal, mais c’est normal…

.

Références et mots clés    

..

                                                    

..

Références et mots clés                                                 


.